C’est quoi le rom hacking ?

Le mot hacking est un terme qui fait peur. Dans son sillon, les images du piratage et de l’illégalité lui sont associés. Mais dans le contexte vidéoludique, ce vocable à une connotation beaucoup plus sympathique. Bien sur, les personnes qui hackent un jeu contemporain et qui le distribuent risquent bien des problèmes avec la loi. Mais dans le contexte du retrogaming, il s’agit de maintenir en vie le patrimoine du jeu vidéo en le modifiant afin de lui donner une nouvelle jeunesse.

Concrètement, le hacker, modifie un jeu vidéo jugé périmé par son age et sa technologie en regards au jeu vidéo actuel selon le point de vue de la majorité des joueurs et selon l’industrie vidéoludique. Les moyens à sa disposition sont multiples : soit il reprogramme lui même le jeu, soit il utilise un ou plusieurs logiciels appelé éditeur de niveau qui vont l’aider dans cette tache. Dans l’univers du retrogaming, hacker c’est bidouiller et non pas pirater. Par exemple, Lunar Magic est un éditeur de niveau pour la rom de Super Mario World (SMW) sur Super Nintendo.

L’intérêt du rom hacking permet à la communauté de joueurs de prolonger la durée de vie d’un jeu en modifiant des éléments du jeu , en inventant de nouveaux niveaux (pour surprendre, pour changer le challenge…), etc. Cela peut aboutir à la conception de jeux tout à fait originaux tant au point de vue du game design, des graphismes, des musiques (BGM), des effets sonores et spéciaux, etc.

Mais suite à la sortie de Super Mario Maker (SMM) sur Wii U le 10 septembre 2015, il est légitime de ce demander si hacker SMW à encore un sens. Sachez d’abord que SMM est une forme d’hommage à Lunar Magic qui est de 15 ans son ainé. Lunar Magic a donc une histoire derrière lui et la communauté lui voue un attachement mérité. Ensuite les différences entre les deux sont nombreuses. Lunar Magic permet de modifier SMW de A à Z, tandis que SMM permet « seulement » de créer des niveaux de manière très originale. Enfin le résultat entre les 2 est tout aussi différent, Lunar Magic garde tout le game-play retro, tandis que SMM concède sur nombreux aspects puisqu’il modifie 4 titres à la fois ! Les 2 éditeurs sont donc à la fois indispensables et complémentaires.

Mario raton laveur