Glossaire

Pour ceux d’entre vous qui êtes un peu perdu avec le vocabulaire employé sur ce site, voici un petit glossaire maison afin de vous expliquez le sens que l’on donne à certaines expressions.

 

background (arrière-plan) : C’est le décors qui habille l’arrière plan de l’écran de jeu. Exemple : Link marche sur le background, mais Mario ne le voit qu’au loin.

BGM (musiques de fond) : C’est la musique que l’on entend pendant la partie. L’expression est souvent simplifiée par le mot « musique ».

éditeur de niveau : Logiciel permettant aux hackeurs de modifier la rom d’un jeu. La plupart de ces programmes sont programmés par des passionnés. Rares sont ceux distribués par un éditeur oficiel comme ce fut le cas de Tomb Raider : Sur les traces de Lara Croft édité par Core design.

émulateur : Un émulateur est un programme informatique qui va imiter la console d’origine. Pour jouer à des roms Super Nintendo, on recommande l’utilisation de Zsnes.

EXGFX : Ce sont tout les éléments graphiques externes au jeu. Un hackeur peut en effet importer des graphismes d’un autre jeu ou en concevoir lui même.

game design (conception du jeu) : Cette expression désigne l’ensemble du processus de création d’un jeu. On parle de bon et de mauvais game design comme d’une bonne ou mauvaise conception. L’expression reste dur à définir puisque dépendant beaucoup de la sensibilité de chacun.

gameplay  : Expression caractérisant l’expérience de jeu (jouabilité, maniabilité, difficulté, équilibre plaisir/frustration, etc.), elle est donc assez subjective bien qu’un mauvais ou bon gameplay sont souvent communément ressenti. Par exemple, lorsqu’un joueur doit réfléchir à la touche à actionner pour faire agir sur le jeu, c’est que le gameplay n’est pas intuitif. Un jeu souple à prendre en main et efficace in-game (pendant le jeu)  possède un bon gameplay.

GFX : Ce sont tout les éléments graphiques du jeu

hack : C’est ainsi que l’on nomme une rom une fois hackée. (S’emploie indifféremment au fem. ou au masc.)

level design (conception des niveaux) : Même idée que pour game design mais appliqué aux niveaux même du jeu. Il s’agit donc de la conception du déroulement de la partie, de la pertinence des obstacles, des éléments de surprises, de l’originalité de la progression etc.

objets : Élément graphique inerte. Exemple, les tuyaux dans le jeu SMW.

overworld : C’est simplement la carte du monde du jeu, elle est interconnectée au niveau. Dans Mario l’overworld sert à créer une plus grande immersion dans le jeu en rendant lisible la progression du jeu. Dans Zelda, l’overworld est le terrain principal du jeu.

retrogaming : Terme employé pour désigner le fait de jouer et/ou collectionner des jeux n’étant plus commercialisés. On estime qu’une console et sa ludothèque rentrent dans cette catégorie lorsqu’une génération au moins sépare les 2 plates-formes. Par exemple depuis la sortie de la playstation 4, on peut considérer la playstation 2 comme une console de retrogaming, puisque la playstation 3 les sépare. La playstation 3 n’est pas une console de retrogaming car elle reste encore largement employée par les joueurs traditionnels, le marché de l’occasion en boutique est encore très actif tout comme les serveurs de la console.

rom : Une rom est ce que l’on appelle en français une « mémoire morte ». C’est une mémoire informatique figée. Dans le cas du retrogaming, une rom est donc la copie numérique d’un logiciel de jeu. Une rom d’un jeu ce lit avec un émulateur. Exemple : Super Mario World.

rom hacking : Le rom hacking est le fait pour un hacker de adonner à son hobby. Dans le sens général, c’est tous ce qui à trait avec le monde du hacking.

sprite : Élément graphique qui se déplace sur l’écran, les sprites sont souvent animés. A l’opposé, les éléments inertes qui sont des objets. Ex : le personnage de Mario ou de Link.

tile (tuile) : Un tile est l’unité de base d’un élément graphique. Ce sont des carrés de 8*8 pixels ou de 16*16 pixels, etc. l’assemblage de ces tuiles forme alors un objet, un sprite, un background, etc. Les tiles sont rangés dans des bibliothèques sous forme de planche appelé tileset.